Aidants - Autogestion

Etre aidant est un statut qui gagne en lisibilité mais qui engendre de nombreuses problématiques. Les aidants sont de plus en plus nombreux à s’identifier à leur statut. Ils sont 46 % à se considérer comme aidants. Le Baromètre BVA 2019 met en lumière « de nouveaux phénomènes » tels que la progression du pourcentage des proches aidés vivant chez l’aidant (passant de 14 % à 19 % cette année) et le fait que les aidants s’occupent de plus en plus de leur conjoint (avec une progression de 5 points par rapport à 2018). Enfin, phénomène plus inquiétant, l’investissement en temps des aidants augmente encore en 2019 : 24 % d’entre eux consacrent désormais 20 heures et plus par semaine à leurs proches avec une progression de 8 points par rapport au Baromètre 2018. Autre fait notable : le pic des aidants se situe sur une population âgée dite « pivot » de 50 à 64 ans, soit pour la plupart, des actifs et des salariés.

Les impacts négatifs d’une telle situation sur la vie professionnelle et personnelle des aidants mais également les effets néfastes sur leur vie sociale ou encore leur santé, entrainent des impacts de santé (fatigue chronique, stress ou encore troubles du sommeil)

Un certain nombre d’initiatives existent en faveur des aidants, par exemple :

  • Les Cafés des Aidants® qui sont des lieux, des temps et des espaces d’information, de rencontres et d’échanges, animés par un travailleur social et un psychologue ayant une expertise sur la question des aidants. Ils sont ouverts à tous les proches aidants, quels que soient l’âge et la pathologie de la personne accompagnée.
  • Les Formations des Aidants qui ont pour objectif de se questionner et d'analyser les situations vécues dans la relation avec son proche afin de trouver les réponses adéquates à ses situations, mais également de mieux connaître et mobiliser les ressources existantes près de chez soi.
  • Les Ateliers Santé des Aidants qui sont des temps d'échanges et de mise en pratique autour de la santé.
  • Aidants salariés
    • Communication auprès des salariés aidants
    • Identifier et évaluer les besoins des salariés aidants
    • Accompagner les aidants par la mise en œuvre d’actions et d’aides concrètes
  • Prévention santé : la prise en compte de l’état de santé des aidants est primordiale. Plusieurs modalités peuvent leur être proposées dans le cadre de visites médicales, bilans de santé, sessions de prévention, actions de sensibilisation…, et un soutien social et/ou moral. Echanger permet aux aidants de partager leurs expériences, de ne pas rester seuls face à leurs interrogations ou leurs doutes, de bénéficier d’une écoute et de mettre des mots sur leurs difficultés et de trouver des réponses pratiques à leurs problèmes.
  • Exemples : soutien psychologique, groupes de parole, groupes de pairs, les dispositifs « café des aidants » et « bistrots mémoire », médiation familiale, soutien et initiatives pour les aidants salariés.
  • Formation : de nombreuses structures proposent des sessions de formation en présentiel ou en distanciel, des sessions d’éducation thérapeutique afin de réserver ou de renforcer les forces et capacités d’accompagnement des aidants.
  • Le rôle des plateformes d’accompagnement et de répit est notamment de proposer et/ou d’orienter les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs aidants vers différentes solutions de répit et d’accompagnement en fonction des besoins du couple aidant-aidé et de leur évolution (répit à domicile, activités culturelles, physiques ou artistiques, séjours vacances, accueil de jour, ateliers de réhabilitation, stimulation sensorielle...).
  • Les CCAS et certaines associations proposent des activités de loisirs, sportives et/ou des séjours à destination des retraités de leur territoire. Des associations de bénévoles peuvent également proposer des visites de convivialité. Des programmes de vacances pour les couples aidants/aidés ou dispositifs type VRF (Vacances Répit Familles) sont mis en place par différents organismes (Agence Nationale pour les Chèques-Vacances – ANCV, caisses de retraite, groupes de protection sociale, associations…) : départs individuels ou en groupe, accueil adapté, site réunissant structure médico-sociale et établissements de tourisme, possibilité de faire appel à des services d’aide sur place, aides financières au départ en vacances...
  • Accès aux loisirs et à la vie sociale.

La situation des aidants peut être très diverse selon les cas. Au-delà de certaines caractéristiques similaires, ils ont aussi des besoins singuliers. Si les offres à leur égard sont fragmentées et doivent encore être structurées et coordonnées, la réponse à leurs besoins ne pourra pas être univoque ou monolithique.

 

DOCUMENTATION - AIDANTS - AUTOGESTION

Guide des aidants du Var

Guide à l'initiative de la Maison départementale des aidants du Var.

Téléchargez le document

Faire face à la situation d'aidant

Guide de l'OCIRP à destination des aidants dans la collection "Droits & Démarches". nov. 2019

Téléchargez le document

Les proches aidants : une question sociétale

Rapport d'observation et d'analyse de l'association française des aidants concernant la présevration de la santé des proches aidants.

Téléchargez le document

LIENS UTILES - AIDANTS - AUTOGESTION

Essentiel autonomie

Site de Malakoff Mederic Humanis et Agirc Arrco à destination des aidants ; des conseils et des informations pratiques, et un test « quel FRED êtes-vous ? » souvent éclairant.

Consultez le site

La compagnie des aidants

Ressources vidéos pédagogiques

Consultez le site

Savoir être aidant

Site de formation soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional et le Territoire Grand-Orly Seine Bièvre. La formation Savoir Être Aidant est portée et développée par les associations : Futur Age et Campus Urbain Seine Amont

Consultez le site

IRCANTEC

Site de l'IRCANTEC et France Alzheimer pour la formation des aidants.

Consultez le site

Pour les personnes âgées

Page du site du gouvernement dédiée à la formation des aidants.

Consultez le site